Accueil du site > Le Conte > Aspects pédagogiques > Produire des écrits en cycle 2 (peut s'adapter en cycle 3)
  • Article

  6. Produire des écrits en cycle 2 (peut s’adapter en cycle 3)

mardi 9 janvier 2007, par Laurent Métayer

Produire des écrits – cycle 2 (mais aussi pour le cycle 3)
Editions Bordas

(document complété d’éléments présentés lors de l’animation pédagogique du 19 décembre 2006)

 
Ecrire avec les contes

Ecrits à partir d’éléments du conte

Propositions
Commentaires et exemples

Ecrire ce qui justifie le nom du héros, d’après soi, d’après le conte.

Choisir des contes dont les personnages portent des noms au symbolisme fort, clairement explicité par le conte (Le Petit Chaperon rouge, Cendrillon, Gracieuse, La Belle aux cheveux d’or).

Rédiger la carte d’identité des personnages.

On constitue peu à peu un fichier au classement évolutif : par conte puis par type de personnages (gentils, méchants). Le schéma actantiel se dessine peu à peu et n’est pas imposé.

Faire le portrait de la sorcière, de la princesse ou du crapaud…

Le lien avec les arts plastiques s’impose.

Ecrire la liste de courses de l’ogre.

Inventer son menu (consommation d’enfants interdite !).

Dresser l’inventaire des biens de Barbe-Bleue ou du roi du conte.

Le géant de Zéralda. Les listes permettent à chacun d’apporter sa contribution, même modeste, et d’entrer dans l’écriture en travaillant le vocabulaire.

Composer une recette de sorcière.

Travail sur l’écrit prescriptif et sur les divers modes de l’ordre (impératif, infinitif, futur…).

On peut aboutir à un livre de recettes illustré.

Etablir un catalogue illustré pour achats par correspondance (avec rédaction des descriptifs) d’objets de contes (balai de sorcière, baguette magique, bottes de 7 lieues, pantoufles de vair…).

Le catalogue final est constitué des apports de chacun : sa taille est donc modulable. Toutes sortes de classements et travaux sur l’objet catalogue sont possibles : élaboration de l’index, du sommaire, du bon de commande…

Rédiger la fiche documentaire du crapaud.

Il s’agit ici de distinguer réel et fiction, en utili-sant l’écrit pour approfondir ses connaissances.

Rédiger l’article de dictionnaire du lutin, du gnome, du nain…

On enrichit son vocabulaire et on apprend à mieux utiliser le dictionnaire. Travail de classement alphabétique des articles réalisés.

Ecrire l’interview d’un personnage de conte.

Cendrillon : comment je choisis mes chaussures…

Transposer un conte en article pour le journal scolaire.

Avis de violente tempête chez les Trois petits cochons, La Gazette des contes de fées (de COLIN , Editions Gründ)….

Ecrire quelques phrases résumant les moments essentiels d’un conte à partir d’illustrations.

La collection Les petits cailloux, Nathan, propose de nombreux contes suivis d’images qui permettent en particulier de travailler sur l’ordre des péripéties, puis sur leur écriture.

Ecrire la suite, la fin d’un conte dont on a lu le début.

On découvre le texte, qui met en place la situation initiale (cadre spatio-temporel, personnages principaux) jusqu’à un moment clé (variable selon les élèves, les contes et l’objectif).

Développer un passage.

Le portrait d’un personnage, la description d’un lieu se prêtent aisément à amplification.

Combler les « blancs » des contes lus.

Rouge sorcière : on écrit ce qu’il se passe à la Grande Réunion annuelle des Sorcières.

Ajouter un dialogue dans un conte.

On travaille ici à la présentation du dialogue, sans oublier que les paroles doivent apporter des informations : les personnages ne parlent pas pour ne rien dire !

Modifier le lieu ou l’époque d’un conte.

On ne réécrit pas tout le conte ; mais on peut imaginer, dessiner et décrire les modifications d’un personnage : le petit Chaperon rouge du XXIè siècle.

Introduire une nouvelle péripétie.

Cet ajour est facilement intégré dans un conte de randonnée.

Introduire un nouvel élément dans un conte.

Boucle d’or découvre aussi trois paires de pantoufles… Blanche-Neige trouve un coffre sous le lit de Grincheux.

Ecrire à partir de la structure d’un conte.

La structure très repérable du conte de randonnée facilite cette écriture longue.

(Voir Bibliographie sur le site « Le conte IA 79 »)


Site à consulter pour « La Gazette des contes de fées » :

http://www.ac-bordeaux.fr/Primaire/64/IENPau1/mutualisation/gazette/gazette.pdf